dimanche 11 novembre 2007

Zehuatanejo, playa Michigan et Acapulco (11 au 13 Nov)

map

Nous quittons Maruata, même si c'est dur de quitter un endroit pareil où on se sentait si bien... On reprend la route avec Claire, Charles-Oliver et les 2 basques (Chaxto et Imanol) pour playa Michigan.   Là c'est quand même l'aventure : Claire a connu quelqu'un une soirée à Montréal qui lui a dit que c'est un endroit super et une des plus belles plages déserte du Mexique.  Les instructions: se rendre à  Tecpan, prendre un taxi pour playa Michigan et ensuite une lancha pour arriver au palapa de Juan.  Aucun guide de voyage ne parle de cet endroit...

 

IMG_0497La route est trop mauvaise pour tout faire d'un coup.  En effet, on roule les premiers 100km à travers une route de montagne sinueuse.  Maximum 50 km/h !!! et les freins surchauffent ...  On fait une petite pause dans un resto dans un petit village.  On mange une sorte de hachi pas mauvais du tout et discute avec un perroquet sympatique qui dit "Hola" et "Ayunda" (au secours).  Après 350 km on décide de coucher à Zihuatanejo/Ixtapa.  Un autre ville avec des hotels de luxe partout.  On galère un peu pour trouver un hotel pas cher, le centre ville de Zihuatanejo est quand même sympatique et la bière est à 1$... 

 

Le lendemain le départ est un peu lent...  On est quand même 6 à prendre la douche dans la même chambre.  On prend un bon petit déjeuner pour les 200km suivant.   Tout se passe bien: on trouve la ville de Tecpan, la plage Michigan et les lanchas nous attendent pour les palapas.  L'endroit est vraiment super.  C'est désert à perte de vue et on peut coucher gratuitement sous les palapas en autant qu'on commande un peu à boire et à manger au gars qui tient la place.  On mange du ceviche et des excellents pescadillas.  Juste en avant de nous,  on peut observer un jeune qui pêche.  Chaque fois qu'il lance son filet, il le ressort plein de poissons.  Vraiment impressionnant.

 

IMG_0507   IMG_0505   IMG_0508

 

Le soir c'est la fête de Claire et on partage tous ensemble 2 bouteilles 2 téquilla sur le bord d'un énorme feu avec le bois qu'on a ramassé dans la journée.  On discute pas mal de la situation du pays basque dans l'espagne.  Super intéressant.  En plus, après quelques verres on a droit à quelques chants folkloriques basques.  Soirée mémorable.

 

IMG_0510On se lève avec un bon mal de tête et décide de poursuivre la route.  Les 2 basques ne suivront pas car ils aiment bien  la place (et ont plus de temps au Mexique que nous...).  La route est longue car on est assez fatigués de la veillle.  Pour diner (16h), on s'arrete dans un resto sur le bord de la route juste avant Acapulco.  La terrasse est magnifique sur une petite colline surplomblant la mer.   Il est cependant fermé car il ouvre juste le jeudi, mais la propriétaire veut bien nous faire à manger en autant qu'on mange du poisson.  On se rend compte qu'on mange ce qui lui reste dans le frigo, probablement ce qu'elle avait prévu pour sa famille pour le soir.  On ne sait pas quelle sorte de poisson c'est, mais c'est encore excellent.  En fait, au mexique, on saura jamais quel poisson on mange quand on commande, mais plutot la façon dont il est appreté...

 

En arrivant à Acapulco, on laisse Charles et Claire au Terminus de bus.  Il ne veulent pas visiter la ville et préfèrent prendre un bus de nuit pour continuer leur voyage.  On entre dans la ville en voiture et on se rend vite compte que c'est un peu fou de conduire ici.  Personne ne respecte rien.  Les stops et les lumières sont plutot des "céder le passage"...   On se promet de ne jamais conduire dans la ville de Mexico.  

 

La ville ne nous plait pas du tout...  Elle n'est qu'une suite de gros hotels sans charme.   On opte donc pour sortir de la ville pour coucher dans un camping que notre guide recommande et qui est supposé être plein de québécois qui y passent l'hiver.   Pfff...  Ce n'était pas une super bonne idée...  Ca nous prend au moins une heure pour le trouver parce que nos indications ( et la carte du caa aussi) sont pourries.  Puis, le camping n'est pas encore ouvert: on est une journée trop tôt.  En plus, il est inondé...  Le proprio nous laisse quand même coucher dans un bout de terrain pas trop mouillé.  Super Acapulco !

Yves et Anne

 

P.S  Laval, j'en aurai au moins écris un ...

2 commentaires:

Hélène a dit...

Pas aussi folklorique que chez Julie et Louis, quand même!

james a dit...

Io hablo mexicano : los palapas y los lanchas sont à la playa por une degustation de pescadillas y tequilas.