mercredi 21 novembre 2007

Ruines de Tonina, Palenque, Bonampak et Yaxchilan (21-23 Novembre)

map2

IMG_0661 IMG_0659 IMG_0669

On quitte San Cristobal pour se diriger vers Palenque. En chemin on s'arrête pour visiter les ruines de Tonina. Elles ont de particulier les labyrinthes souterrains creusés dans les temples et que l'on peut visiter seulement si on a une lampe de poche et un guide pour pouvoir en ressortir (d'après notre livre de voyage). On veut donc absolument un guide pour voir ca mais evidemment le seul que l'on voit et qui nous offre ses services ne parle qu'espagnol... La visite était donc très interessante mais on a du comprendre seulement 30 % de ce qu'ils nous racontaient. Et les souterrains étaient en fait très limités et pouvaient très bien se visiter sans guide mais bon c'était quand même interessant de parler avec lui et d'essayer de le comprendre !!

IMG_0656 IMG_0677 IMG_0680 IMG_0678

On continue ensuite notre route pour arriver à Palenque. On longe la frontière avec le Guatemala et le Belize. Il y a pleins de barrages militaires partout. En fait on en voit depuis le début un peu partout mais ils n'arrêtaient que les gens qui roulaient vers le Nord. Donc on y avait échappé jusqu' à maintenant... Ca ne dure jamais très longtemps et ils nous posent toujours à peu près les mêmes questions: Ou allez vous ? D'ou venez vous ? et de quel pays êtes vous originaires ? Des fois ils nous demandent les papiers de la voiture, les passeports ou les permis de conduire. Puis ils font semblant d'inspecter la voiture en tapant sur le toit pour voir si on ne cacherait pas de la drogues ou des armes. Ils ouvrent quelques placards et nous laissent repartir. C'est toujours des miliaires très jeunes (18 ans à peine) qui sont armés jusqu'au dents avec des mitraillettes. Mais ils sont gentils et sont très interessés par le camion et les photos de nos familles. Au début on était un peu stressés mais maintenant c'est la routine et on est presque étonnés quand ils ne nous arrêtent pas !!

On s'installe dans un camping situé juste avant les ruines en fin d'après midi. Le soir on mange au resto du camping (très bon) et on écoute 2 groupes de musique qui jouent live. Le lendemain on part visiter les ruines. C'est vraimet beau et impressionnant de grandeur comparé à Tonina. En plus la végétation est luxuriante avec pleins de fleurs tropicales et nous fait penser qu'on est un peu dans la jungle.

IMG_0698 IMG_0721 IMG_0683

IMG_0739 IMG_0742 IMG_0738

Les ruines nous ont tellement plu qu'on décident de faire un détour pour s'approcher encore plus près de la frontière avec le Guatemala pour visiter 2 autres ruines qui sont supposées être encore plus sauvages et enfoncées dans la jungle. Le lendemain on roule donc 150 km sur une belle route mais remplie de villages a topes qui ne sont jamais indiqués d'avance donc il faut toujours piler au dernier moment pour les éviter. On arrive en milieu d'après midi aux ruines de Bonampak. Elles sont situées sur un territoire indien alors on ne peut y accèder qu'en payant l'entrée (évidemment) plus un taxi qui nous emmène aux ruines. Il est censé venir nous rechercher dans 2 heures après la visite. Ces ruines sont connues pour les fresques murales de leurs temples qui racontent toute l'histoire des mayas et leurs traditions et qui ont permis aux historiens de mieux connaitre leurs rites et modes de vie. En plus ils ne peignaient qu'avec des peintures à base de plantes et de minéraux. Les fresques sont encore très bien conservées et impressionnantes. A la fin de la visite on semble reconnaitre la voiture qui nous a amené mais ce n'est pas le même conducteur... On tente de lui demander si c'est bien lui qui doit nous ramener à notre voiture mais on comprend rien. Et il essaie de nous vendre des braceletes en cours de route et finit par nous demander de l'argent pour le trajet. Or on a déjà payé beaucoup pour ces ruines et on refuse mais il n'a pas l'air très content et s'énerve en indien !!! sympa !!

IMG_0750 IMG_0755 IMG_0757

IMG_0782On a peur qu'il nous poursuive en nous lancant des pierres alors on ne s'éternise pas et on file vers l'autre ruine une vingtaine de kms plus loin. Ces ruines ne sont accessibles que par barques (les fameuses lanchas). Et sont situées au bord de la rivière qui sépare le Mexique du Guatemala. On trouve donc un camping pourri au bord de la rivière. Les gens louent des petites maisons et il n'y a pas vraiment d'emplacements pour les tentes. On nous dit de planter notre tente au milieu des habitations. En plus le resto est pourri (sauf la soupe azteque : tomate, poulet et avocat avec des tortillas qui trempent dedans !!) et cher avec aucune ambiance... Par contre on entend bien les singes hurleurs qui crient comme des bêtes féroces...

Le lendemain on va reserver notre lancha. Malheuresement on ne trouve personne d'autre pour partager la lancha et diviser les couts. On fait 2 h de lanchas avec notre conducteur qui nous attend 2 heures sur place (le temps de visiter). Et la c'est vraiment génial, on se retrouve vraiment au coeur de la jungle. Il y a des lianes partout. Il n'y a que très peu de touristes et la végétation a envahi le site. On entend des singes hurleurs partout. Et on voit même pleins de petits singes dans les arbres. En plus les ruines sont très belles.

IMG_0770 IMG_0779 IMG_0841

Voici un petit vidéo d'une promanade en lancha sur le fleuve entre le Mexique et le guatemala :







IMG_0781 IMG_0809 IMG_0835

On a même failli perdre Yves qui voulait rejoindre ses semblables dans la nature. Voici un petit vidéo qui montre bien que l'homme descend du singe :

Enfin, à la fin de la journée, on retourne à Palenque dans le même camping qu'il y a deux jours. Heureuse coincidence, on revoit nos amis Suisse rencontré à San Cristobal.

À bientôt,

Yves et Anne

3 commentaires:

Emmanuele a dit...

Il fait bien de s'en tenir a la conduite du camion, Yves. Parce que le deplacement par liane, c'est pas encore tout a fait au point !

Anonyme a dit...

Frédérique ne se lasse pas du vidéo de singe!

james a dit...

Super Yves en tarzan, mais le bon cri c'est ouh ouh ouh...